Solar Impulse de retour en Suisse après son périple américain

Le Boeing 747, qui ramenait Solar Impulse de New York après un périple de deux mois aux Etats-Unis, a atterri sans encombre lundi matin à l'aérodrome militaire de Dübendorf (ZH), a indiqué ce dernier. De nombreux curieux étaient présents pour observer le retour de l'avion solaire suisse.

Solar Impulse, piloté alternativement par André Borschberg et Bertrand Piccard, a effectué la traversée des Etats-Unis en six étapes, de la Californie à New York entre le début mai et le début juillet. Pour son transport outre-Atlantique, ses ailes ont été démontées.

L'appareil de 1600 kg en fibres de carbone a une envergure de 63,4 mètres, équivalente à celle d'un Boeing 747. Il dépend de 12'000 cellules photovoltaïques capables de produire de l'électricité suffisante pour alimenter quatre moteurs électriques à hélice de dix chevaux chacun.

Un tour du monde

Le projet, lancé voici dix ans par Bertrand Piccard et André Borschberg, avait fait son baptême de l'air en juin 2009. Une année plus tard, l'avion avait effectué un vol sans escale de 26 heures, montrant ainsi sa capacité à accumuler suffisamment d'électricité durant le jour pour continuer à voler de nuit.

André Borschberg et Bertrand Piccard prévoient maintenant un tour du monde en 2015 avec une version améliorée de cet appareil.

/SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus