Sondage: les Suisses ne veulent toujours pas du Gripen

La population suisse reste défavorable à l'acquisition des avions de combat suédois Gripen. Comme il y a un an, près des deux tiers des Suisses interrogés pour un sondage estiment qu'il ne faut pas les acheter.

Selon le sondage conduit auprès de 1000 personnes par l'institut Isopublic et publié dimanche par le "SonntagsBlick", 63% des personnes interrogées estiment qu'il ne faut pas acheter de Gripen. Seuls 31% approuvent cet acquisition. Et 6% n'ont pas d'opinion.

Dans un sondage mené un an plus tôt par le même institut, les chiffres étaient à peu près équivalents, compte tenu de la marge d'erreur: 64,1% étaient contre l'achat du Gripen et 25,6% étaient pour. 10% n'avaient pas d'opinion.

Plus généralement, la population n'est pas favorable à l'idée d'acheter de nouveaux avions de combat, quels qu'ils soient. Les 60% des personnes interrogées (contre 57,1% l'an dernier) affirment que la Suisse n'a pas besoin d'en acheter, alors que 40% pensent le contraire.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes