Suisse-Argentine: "ça va être la guerre", plaisante le pape

"Ça va être la guerre!", a plaisanté mardi le pape François, à quelques heures du match Argentine-Suisse de la Coupe du monde, a rapporté l'agence I.Media. Le souverain pontife argentin s'est montré d'humeur badine devant plusieurs de ses gardes suisses.

Le pape argentin s'est exprimé à la Maison Sainte-Marthe, son lieu de résidence au Vatican. Invité par les gardes suisses à venir regarder dans leur caserne le match de 8e de finale qui doit opposer son pays natal à la Suisse, le pape a répondu qu'il ne le pouvait "malheureusement" pas.

Supporteur dans sa jeunesse avec son père et ses frères du club argentin de San Lorenzo, l'évêque de Rome suit encore avec assiduité l'actualité de ce club de Buenos Aires. Il continuerait même à payer sa cotisation.

Bières et gazon synthétique

Au quartier de la Garde suisse pontificale, les 110 hommes au service de la sécurité du pape se sont organisés afin de ne manquer aucun des matches de la Coupe du monde. Au coeur de la caserne trône un écran géant devant lequel les "soldats du pape", quand ils ne sont pas de faction, suivent les rencontres qui se disputent au Brésil.

Ils ont troqué leurs tenues de la Renaissance pour le jean ou le survêtement et sirotent des bières dans une ambiance festive. Dans le réfectoire, outre l'écran géant devant l'entrée, le sol a été recouvert d'un gazon synthétique vert. Aux murs sont accrochés les drapeaux de quelques pays en lice. Plusieurs petits fanions suisses dominent tout de même.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes