Swisstransplant demande davantage de moyens

La Suisse continue d'afficher l'un des taux de donneurs d'organes parmi les plus faibles d'Europe. Conséquences: la liste des personnes en attente de greffes s'allonge et près de 100 patients meurent chaque année en raison de cette pénurie d'organes.Swisstransplant, chargée par la Confédération d'organiser et coordonner toutes les activités relatives à l'attribution d'organes, a longtemps expliqué ce déficit par le manque de communication avec ses proches, près de 40% de la population n'ayant pas fait part de sa position sur le don d'organes. /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus