Tarifs des homes: le Surveillant des prix veut plus de transparence

Les tarifs pratiqués par les homes pour personnes âgées présentent de fortes disparités d'un canton à l'autre en dépit du nouveau régime de financement des soins introduit en Suisse au début de l'année. Pour le Surveillant des prix, cette situation, qui pèse sur le budget des aînés, doit être corrigée.Selon un étude menée dans 88 établissements médicaux-sociaux comptant au total 9200 résidents, il ressort "des écarts criants (...) les homes affichant des niveaux et des structures de coûts très différentes", écrit le Surveillant des prix Stefan Meierhans, dans sa Newsletter publiée vendredi. /SERVICE


Actualisé le