Toscane: le corps du garçon retrouvé - le père toujours recherché

Les pompiers italiens ont retrouvé lundi le corps du garçon suisse de six ans, porté disparu depuis samedi soir près de Massa Maritima, en Toscane. Les chances de retrouver son père, disparu en même temps que lui, sont minces.

Les deux Bernois se trouvaient dans leur voiture lorsqu'une crue subite de la rivière Satello a emporté le véhicule. Le corps du garçon a été découvert à une dizaine de kilomètres de là, ont précisé les agences de presse italiennes. Il a ensuite été transporté à la morgue de Grosseto.

Le père, âgé de 45 ans, n'a quant à lui toujours pas été retrouvé. Les secours, qui ont repris les recherches lundi matin, ont passé au peigne fin la zone située au-dessous du pont, où les deux Bernois ont été entraînés par la vague.

Débris retrouvés

Les plongeurs ont examiné les canaux et les cours d'eau, alors que les pompiers et des unités cynophiles inspectaient les broussailles sur les rives du torrent.

Les chances que le père ait survécu au drame sont minces: des débris de la voiture ont été repêchés dimanche. Les secouristes ont également pu récupérer les vestes des deux Bernois, ainsi qu'un sac à dos et les souliers de l'enfant.

Fauchés au retour du souper

Les deux disparus et la mère de l'enfant faisaient partie d'un groupe d'une vingtaine de triathlètes qui passaient leurs vacances dans la région.

La famille retournait après avoir soupé vers sa maison de vacances, un agritourisme de la commune de Massa Maritima. Au moment de traverser un pont déjà recouvert par les flots, le mari avait proposé à la femme de 43 ans de sortir du véhicule pour rejoindre le logement à pied, alors qu'il devait la suivre en voiture.

Une vague a emporté l'auto et ses occupants. La mère a pu rentrer chez elle. Elle n'est pas blessée, mais "sous le choc" et suivie psychologiquement. Le procureur de Grosseto a ouvert une enquête.

A Berne, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) est en contact constant avec les autorités italiennes et a offert son soutien aux personnes touchées dans le cadre de la protection consulaire.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes