Transports publics: les prix vont augmenter de près de 3%

Deux ans après la dernière hausse, le prix des transports publics va encore augmenter. Les billets et les abonnements coûteront en moyenne 2,9% plus cher en décembre prochain. Cette décision s'est imposée pour compenser le manque d'argent pour le trafic régional: 90 millions de francs manqueront en 2015.

"Je suis conscient qu'une hausse des tarifs ne fait plaisir à personne. Néanmoins, le défaut d'indemnisation attendu dans le trafic régional voyageurs la rend nécessaire", a dit vendredi devant la presse le directeur de l'Union des transports publics (UTP), Ueli Stückelberger.

Le demi-tarif pour un an passera de 175 à 180 francs (2,9%). L'abonnement général (AG) 2e classe coûtera lui 3655 francs au lieu de 3550, soit une augmentation de 3%. La clientèle profite régulièrement de l'extension de l'offre et l'augmentation des prix reste supportable, estime M. Stückelberger.

Interrogé sur une ligne rouge à ne pas franchir pour les usagers, le directeur de l'UTP a répondu qu'il n'y avait pas de "limite absolue". Mais il a reconnu que ce facteur avait joué pour l'AG de première classe adulte qui ne dépasse pas le seuil de 6000 francs. Il coûtera à l'avenir 5970 francs (+2,9%).

Renouvellement du matériel roulant

Reste que les pouvoirs publics diminuent leurs propres contributions aux transports publics, a relevé M. Landolf. La baisse atteint 2,5% cette année et 1% est prévue en 2015.

Selon les estimations de l'Office fédéral des transports (OFT), il manque 90 millions de francs en 2015 pour financer les prestations en constant développement et le renouvellement du matériel roulant. Or les entreprises de transport ne peuvent pas compenser seules cette somme.

La Confédération a admis le principe que les usagers devaient aussi mettre la main au porte-monnaie. La dernière hausse des prix des transports publics en 2012 s'était élevée en moyenne à 5,2%, après un compromis trouvé avec M. Prix.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes