UE: le milliardaire Hansjörg Wyss prêt à financer une campagne

Le milliardaire suisse Hansjörg Wyss est prêt à soutenir financièrement la campagne pour une initiative demandant de consolider les accords bilatéraux avec l'UE afin d'effacer les conséquences de la votation du 9 février. Il espère que des gens vont prendre une telle initiative, a-t-il déclaré jeudi à la radio publique romande RTS.

Lui-même ne veut pas se mettre en première ligne en lançant une initiative populaire. Mais il est prêt à en financer la campagne via une association comme economiesuisse, a-t-il précisé à l'émission "Forum".

"Si la Suisse se retire dans un réduit scientifique et économique, nos enfants n'ont plus de chance", a-t-il relevé. Selon lui, les jeunes Suisses n'ont aucune chance sans une collaboration internationale. D'après ce mécène de 79 ans domicilié aux Etats-Unis, le oui à l'initiative du 9 février n'a créé que des problèmes.

M.Wyss ne croit pas les politiciens qui prétendent pouvoir trouver une solution avec l'UE. Cette dernière est dans une nettement meilleure position que la Suisse pour négocier, a-t-il déclaré. Et de préciser qu'il ne voit comme seule solution que de revenir sur la décision populaire via une nouvelle votation du peuple, afin de maintenir toutes les bilatérales.

Plus de 11 milliards de francs

La fortune de l'ingénieur et entrepreneur milliardaire bernois est estimée entre 11 et 12 milliards de francs par le magazine "Bilan", la huitième de Suisse. M.Wyss s'est distingué en 2008 pour avoir été l'auteur du plus grand don jamais reçu par l'Université de Harvard où il avait obtenu un Master of Business Administration en 1965.

Plus récemment, avec la famille Bertarelli, Hansjörg Wyss a repris, sur la base d’un investissement de leur part de 150 millions de francs, l'ancien site de Merck-Serono à Genève pour créer le Campus Biotec. Il est l'ancien propriétaire de l'entreprise de technique médicale Synthes.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus