Un car brûle dans le tunnel d'Arrissoules: pas de blessés

Un car neuchâtelois avec 42 personnes à son bord a pris feu vers 07h40 sur l'A1 dans le tunnel d'Arrissoules, au-dessus d'Yvonand (VD). Les passagers ont pu être évacués par une galerie transversale, mais l'ouvrage a subi d'importants dégâts. Le tube restera fermé plusieurs jours.

Conduit par un chauffeur et un aide-chauffeur, le car transportait 40 passagers, en grande partie âgés, qui partaient en voyage organisé aux Pays-Bas. Le véhicule roulait sur la chaussée Alpes, dans le sens Yverdon-Payerne, lorsqu'un problème est intervenu.

Dans le tunnel d'Arrissoules, le conducteur a stoppé son bus et constaté que de la fumée s'échappait du dessous du véhicule. Il a tenté d'éteindre le feu avec un extincteur. N'y arrivant pas, il a fait évacuer le car, a expliqué jeudi à l'ats le porte-parole de la police cantonale vaudoise, Jean-Christophe Sauterel.

Les passagers sont sortis eux-mêmes à pied du véhicule et ont emprunté la galerie transversale pour rejoindre l'autre tube, côté Jura, sains et saufs et sans panique, selon la police. Ils ont été pris en charge par la gendarmerie, puis par le dispositif sanitaire, avant d'être emmenés en bus à Yverdon-les-Bains.

Problème technique

Le car a été totalement détruit. Le bus a été placé sous séquestre par le procureur vaudois. Il sera expertisé pour déterminer les causes de l'incendie. A ce stade, la thèse d'un problème technique est privilégiée.

Le dispositif sécuritaire a correctement fonctionné dans le tunnel. Dès l'incident connu, la centrale de la police à Lausanne a bloqué les deux tubes. Quelques véhicules déjà engagés ont été évacués en marche arrière.

Le système d'extraction des fumées a joué son rôle, repoussant l'épaisse fumée en direction d'Estavayer-le-Lac (FR), alors que les voyageurs étaient dirigés de l'autre côté.

Fermé au moins une semaine

Trois explosions ont retenti dans le tunnel lorsque les pneus du car ont sauté. La forte chaleur a causé de gros dégâts aux infrastructures, notamment aux systèmes de sécurité et de signalisation, a expliqué M. Sauterel.

L'autoroute a dû être fermée dans les deux sens. Le tube chaussée Jura a rouvert en bidirectionnel en début d'après-midi. La remise en état du second tube prendra beaucoup plus de temps, "au moins une semaine", selon l'OFROU.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus