Un contre-projet à l'initiative "Oui à la médecine de famille"

Le Parlement va pouvoir débattre de l'avenir des médecins de premier recours. Le Conseil fédéral lui a transmis vendredi son contre-projet direct à l'initiative populaire "Oui à la médecine de famille". Après la volée de bois vert reçue en consultation, il a modéré ses ambitions.Son texte s'éloigne encore plus des revendications des initiants. Plus question d'autoriser dans la constitution la Confédération à légiférer sur le pilotage des soins et de l'offre de formation. Cette compétence, prévue à titre subsidiaire seulement, avait été fustigée par les cantons qui ne souhaitent pas que Berne empiète sur leurs prérogatives. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes