Trois parapentistes se tuent pendant le week-end de la Pentecôte

Le week-end s'est révélé meurtrier pour les adeptes du parapente. Trois d'entre eux sont morts en chutant. Dimanche après-midi, deux parapentistes ont ainsi perdu la vie dans les Grisons. Le premier, un Autrichien de 48 ans, est tombé en vrille dans l'Inn, a indiqué la police.

Pendant sa chute, il aurait également touché une ligne à haute tension, d'après les premiers éléments de l'enquête. La victime a d'abord été emmenée par le courant avant de rester accrochée à un pilier d'un pont. L'engagement de la police cantonale, des pompiers de Scuol, d'un plongeur de la police, d'alpinistes et de la Rega a été nécessaire pour dégager son corps.

Dans la montagne du Calanda près du village grison de Saas, un parapentiste thurgovien de 43 ans est également tombé en vrille. Il était parti le matin avec quatre autres personnes de la station de montagne Fanas et voulait faire un tour jusqu'à Klosters. Le médecin de la Rega rapidement arrivé sur place n'a pu que constater son décès.

L'aile s'est repliée

Dimanche vers midi, un parapentiste allemand de 38 ans s'est tué près d'Engelberg (OW). L'aile de son engin s'est repliée soudainement, entraînant une perte de contrôle pour le pilote, qui s'est ensuite écrasé au sol. Les secours n'ont pu que constater son décès. L'intervention d'un tiers est exclue, a souligné la police obwaldienne.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes