Un tiers des Biennois a peur la nuit

Près d'un Biennois sur trois ne se sent pas en sécurité la nuit dans les rues. Pourtant, Bienne n'est pas plus dangereuse qu'une autre ville du canton de Berne. Le nombre de délits qui y sont perpétrés se situe dans la moyenne cantonale.Le sentiment subjectif de sécurité ne correspond pas à la situation objective, ont souligné mercredi les autorités. Bienne commentait un sondage d'opinion réalisé par la police cantonale bernoise sur la sécurité. Cette enquête a été menée dans les 17 plus grandes communes du canton. A Bienne, 1000 personnes ont été interrogées. /SERVICE


Actualisé le