Une enquête administrative ouverte pour des irrégularités au SECO

Le service informatique du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) se retrouve de nouveau dans la tourmente. Une enquête a été ouverte à la suite de procédures illicites présumées dans l'attribution de contrats à des entreprises informatiques.

Le ministre de l'économie Johann Schneider-Ammann a ordonné l'ouverture d'une enquête administrative, a déclaré jeudi Rudolf Christen, porte-parole de Département fédéral de l'économie (DEFR), confirmant une information du "Tages-Anzeiger" et du "Bund". Il a refusé de donner d'autres précisions à l'ats.

Selon les deux quotidiens alémaniques, un chef de service est soupçonné de corruption. Il aurait attribué des contrats à des entreprises à des prix gonflés. En contrepartie, il aurait reçu des voyages, billets VIP et du matériel pour une valeur de plusieurs dizaines de milliers de francs.

/ATS


Actualisé le