Une femme à la tête de l'Office fédéral de la police

L'Office fédéral de la police sera dirigé par une femme. Le Conseil fédéral a nommé mercredi Nicoletta della Valle pour succéder à Jean-Luc Vez dès le 1er août. Cette juriste de 52 ans est actuellement responsable des services psychiatriques universitaires du canton de Berne.

De 2006 à 2012, Nicoletta della Valle a été directrice suppléante de fedpol, a rappelé la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga - sa future cheffe - devant la presse. Elle connaît donc le système de la sécurité intérieure et les domaines de la police et de la poursuite pénale de très près.

Etre à la tête d'un si grand office - il compte près de 900 collaborateurs - exige de nombreuses connaissances et qualités. Mme della Valle "les a toutes", selon la ministre de justice et police. D'autant qu'elle est parfaitement familiarisée avec les structures administratives de la Confédération.

La Bernoise s'est réjouie de sa nomination. "Ce retour au Département de justice et police est un peu comme revenir à la maison". Elle remplace Jean-Luc Vez, qui s'occupe de la sécurité du Forum économique mondial (WEF) de Davos depuis le début de ce mois.

L'interim à la tête de fedpol est assuré par le directeur suppléant Adrian Lobsiger. Ce quinquagénaire avait succédé à Nicoletta della Valle lors de son départ à l'administration bernoise.

/ATS


Actualisé le