Une querelle de voisinage perturbe tout un village zurichois

Une querelle de voisinage a entraîné un vaste déploiement policier et perturbé une partie d'un village de l'Oberland zurichois durant plus de cinq heures dimanche après-midi. Un Suisse de 30 ans menaçait avec un fusil un de ses voisins d'immeuble.

Personne n'a été blessé, mais six autres voisins ont dû être évacués par mesure de précaution. Le village d'Aathal, très étendu sur un fond de vallée, a été quasi fermé à la circulation. De nombreux accès ont été bouclés par les forces de l'ordre, ainsi que la route principale reliant Uster à Wetzikon (ZH).

Le voisin menacé a pu prendre la fuite et donner l'alerte. Quant à l'homme armé, il est demeuré dans son appartement, où la police est parvenu à le contacter par téléphone. Ce n'est qu'au terme de longs palabres qu'il a accepté de se rendre. L'homme a été arrêté. On ignore pour l'heure les causes exactes du litige entre les deux voisins.

Dans le canton de Berne aussi

La nuit précédente à Koppigen, près de Berthoud (BE), c'est un autre Suisse, âgé lui de 33 ans, qui a mobilisé les forces de l'ordre. Il s'est introduit, armé, dans une maison habitée par un couple et un enfant, des gens qu'il connaît, pense la police. Tous trois ont vite pu se mettre à l'abri. Une fois l'alerte donnée, l'homme ne se trouvait toutefois plus dans la maison.

Les policiers bernois n'ont pu lui mettre la main dessus qu'au petit matin, après de vaines recherches durant une bonne partie de la nuit. Le trentenaire était armé d'un couteau et "de ce qui ressemble à une arme de poing", se sont bornés à indiquer la police cantonale et le Ministère public.

Lors de son interpellation, l'homme présentait une coupure, blessure qu'il s'est faite avec son couteau, a précisé la police.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes