Vol de diamants: l'homme d'affaires interpellé à Genève libéré

L'homme d'affaires interpellé à Genève le 7 mai dans le cadre de l'enquête sur le vol de diamants à l'aéroport de Bruxelles a été remis en liberté vendredi matin. Il reste suspecté de recel et de blanchiment mais sa détention provisoire n'est plus justifiée.Il a été libéré moyennant des mesures de substitution, a indiqué à l'ats le procureur Marco Rossier, confirmant une information de la "Tribune de Genève". L'enquête se poursuit. Cet homme avait reçu des diamants d'une connaissance soupçonnée d'avoir participé au braquage de Bruxelles.L'avocat de cet homme d'affaires avait été interpellé en même temps. Son client lui avait remis la clé d'un local dans lequel la police genevoise a découvert des pierres précieuses. L'avocat avait été libéré neuf jours plus tard, innocenté par tous les témoins, selon son défenseur. Il reste aussi suspecté de recel et de blanchiment.Sans coup de feuL'enquête est liée au braquage commis le 18 février dernier sur le tarmac de l'aéroport de Bruxelles par huit hommes masqués et armés. Les malfaiteurs avaient réussi à s'emparer de diamants, dont la valeur est estimée à 40 millions d'euros, sans tirer un coup de feu.Une trentaine de personnes avaient été interpellées lors d'une série de perquisitions lancées au début du mois en Belgique, en Suisse et en France. En Belgique, six personnes sont toujours inculpées. Une procédure d'extradition vers Bruxelles est en cours concernant le ressortissant français interpellé en France. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes