Winterthur: un rassemblement pour la danse et la liberté dégénère

Des participants à un rassemblement non autorisé de danse ont été blessés samedi soir à Winterthur lors de heurts avec la police. Cette dernière a fait usage de balles en caoutchouc et de lances à eau et arrêté de nombreux manifestants.

Plusieurs centaines de personnes s'étaient réunies aux alentours de 21h00 à la place de la gare, pour ensuite danser à travers la ville écrivent les polices municipale de Winterthur et cantonale de Zurich dans un communiqué transmis dimanche matin tôt.

La police s'est fait attaquer par les manifestants après avoir sécurisé la place de la gare, puis a fait usage de balles en caoutchouc et de lances à eau.

L'initiative baptisée "StandortFUCKtor" a été relayée sur Facebook et par des flyers. Elle dénonce le manque d'espace pour faire la fête dans les villes, et la logique du profit.

Aussi à Berne

Dans la nuit du 25 au 26 mai, un millier de personnes s'étaient réunies à Berne à l'enseigne de "Tanz dich frei", une manifestation non autorisée qui demandait elle aussi plus d'espace et de souplesse pour la vie nocturne. L'événement avait dégénéré et une cinquantaine de personnes, parmi lesquelles vingt policiers, avaient été blessés.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus