2013, année record: 845 millions de touristes en neuf mois

Le nombre de touristes internationaux a augmenté de 5% dans le monde sur les neuf premiers mois de l'année. L'Europe et l'Asie-Pacifique sont les deux régions les plus dynamiques.

Au total, 845 millions de touristes se sont déplacés d'un pays à l'autre entre janvier et septembre, soit 41 millions de plus que sur la même période de 2012. Un chiffre "record" selon l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) dont les attentes (une hausse de 3 à 4%) sont dépassées.

"La croissance a été tirée par l'Europe et l'Asie-Pacifique, qui ont toutes deux vu leur nombre de touristes augmenter de 6%", a expliqué jeudi cet organisme qui dépend des Nations Unies et dont le siège est à Madrid.

"Il est particulièrement encourageant de voir les bons résultats dans de nombreuses destinations européennes, où le secteur touristique est, sans aucun doute, un des moteurs de la reprise économique", a commenté le secrétaire général de l'OMT Taleb Rifai.

Vers un nouveau record en Espagne

En Espagne, pays qui vient de sortir de deux ans de récession et troisième destination touristique au monde, le nombre de visiteurs étrangers devrait battre un nouveau record historique au regard des bons chiffres publiés jusque-là. Une bonne nouvelle alors que cette activité apporte 11% du PIB.

Selon l'OMT, l'Europe a été, de janvier à septembre, la région la plus visitée au monde, affichant un taux de croissance deux fois supérieur à la moyenne enregistrée entre 2000 et 2012 (+2,7%). Le nombre de touristes progresse de 7% en Europe centrale et de l'Est, de 6% dans l'Europe du Sud.

En Asie, c'est surtout l'Asie du Sud-Est qui montre un grand dynamisme, avec un bond de 12% des visiteurs. Les résultats sont plus modestes dans la région Amériques, avec une hausse de 3%, tandis qu'en Afrique la croissance est de 5%, dopée par la reprise du tourisme en Afrique du Nord (+6%) même si la situation reste compliquée au Moyen-Orient (+0,3%).

Ebranlé par la crise économique, le tourisme mondial avait vécu en 2009 "sa pire année depuis 60 ans" selon l'OMT, avec une chute de 3,8% des arrivées de touristes. Il a rebondi de 6,6% en 2010, puis progressé de 5% en 2011 et de 4% en 2012, franchissant alors le cap du milliard de visiteurs.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes