Accord sur la libéralisation du trafic aérien Suisse-Brésil

Doris Leuthard a signé lundi à Brasilia un accord important sur la libéralisation du trafic aérien entre la Suisse et le Brésil. Désormais, toutes les compagnies aériennes suisses et brésiliennes pourront relier directement les principaux aéroports des deux pays.

Le texte, signé avec le ministre brésilien de l'Aviation civile Wellington Moreira Franco, lève en effet à peu près toutes les restrictions imposées aux compagnies aériennes des deux pays, concernant notamment les itinéraires, les prix et le nombre de vols hebdomadaires. Il remplace l'accord de 1998 qui devait être actualisé, précise le Département de l'environnement, du transport et de l'énergie (DETEC) mardi dans un communiqué.

La conseillère fédérale en charge du DETEC s'est en outre entretenue avec plusieurs ministres dans la capitale brésilienne. Elle a parlé politique des transports et financement des infrastructures avec le ministre brésilien des transports César Borges. Avec la ministre brésilienne de l'environnement, Izabella Teixeira, elle a abordé les négociations sur le climat, indique encore le DETEC.

Avec Jacqueline de Quattro

Le même jour, à Brasilia, l'ambassadeur de Suisse au Brésil Wilhelm Meier a paraphé une déclaration d'intention dans le domaine de la formation et de la recherche, relatif au programme de bourses "Science sans frontières".

Doris Leuthard doit poursuivre sa visite de travail au Brésil par une rencontre à Rio de Janeiro avec les autorités de la ville et les dirigeants des géants de l'énergie Petrobras et Eletrobras. A Sao Paolo, elle doit s'entretenir avec des représentants des milieux économiques. Elle est notamment accompagnée par la conseillère d'Etat vaudoise Jacqueline de Quattro, qui représente la Conférence des directeurs cantonaux de l'énergie.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes