Après Sunrise et Swisscom, Orange annonce à son tour un dégraissage

Quatre mois après ses concurrents Sunrise et Swisscom, Orange Suisse réduit à son tour son effectif afin de simplifier son organisation. L'opérateur établi à Renens (VD), numéro trois du marché suisse, prévoit de supprimer cette année jusqu'à 140 emplois sur les quelque 1100 qu'il compte.Après la séparation de son ancienne maison mère France Télécom et la reprise par le fonds britannique Apax Partners, Orange Suisse présente un nouveau visage, a indiqué vendredi à l'ats son patron, Johan Andsjö. De nombreuses tâches en lien avec l'ex-propriétaire ont ainsi disparu. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus