Aucun incident n'a troublé le Forum économique mondial

Le Forum économique mondial s'est déroulé sans incident ou accident grave. L'armée peut à présent se retirer de Davos, a indiqué dimanche le Département fédéral de la défense dans un communiqué. Les autorités grisonnes tirent elles aussi un "bilan très positif" de cette 44e édition.

L'armée de l'air n'a répertorié qu'une seule irrégularité durant toute la semaine. Il s'agissait d'un hélicoptère en train d'atterrir à la limite de la zone interdite, a précisé Stefan Hofer, porte-parole de l'état-major.

L'engagement de l'armée durant le WEF s'est déroulé sans accroc. Jusqu'à 3100 soldats ont apporté leur soutien aux forces de l'ordre grisonnes dans leurs tâches sécuritaires. "La collaboration a été excellente", a ajouté Stefan Hofer.

"Meilleur jour"

La satisfaction transparaît également du côté des autorités du canton des Grisons. Le conseiller d'Etat Christian Rathgeb a évoqué un "bilan très positif" lors d'une conférence de presse samedi soir dans la station grisonne. "Davos s'est montrée sous son meilleur jour", a déclaré le chef du département grison de la justice et de la sécurité.

La police n'a procédé à aucune arrestation en lien avec le déroulement du WEF, a indiqué le commandant de la police grisonne et responsable du dispositif policier Walter Schlegel. Les deux manifestations autorisées par la commune vendredi et samedi au centre de Davos se sont déroulées "pacifiquement".

Après la fin de la rencontre entre les élites mondiales dimanche, les troupes militaires sont en train de se retirer. L'espace aérien, restreint pendant la durée du Forum, est de nouveau accessible. Davos retrouvera son visage habituel la semaine prochaine.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes