Bankia: le nouveau président défend l'équipe qui l'a précédé

Le nouveau président du groupe espagnol Bankia, Jose Ignacio Goirigolzarri, qui a sollicité vendredi une aide record de 19 milliards de l'Etat, a pris la défense samedi de l'équipe précédente. Il se refuse à toute "purge" et appelle à la "prudence"."Je ne suis pas venu ici pour purger quelque responsabilité que ce soit", a affirmé M. Goirigolzarri, interrogé sur l'ouverture d'une éventuelle enquête interne. Il s'est exprimé lors d'une conférence de presse destinée à expliquer le plan d'assainissement de la banque en grandes difficultés. /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus