Boom de la musique vendue sur Internet

Davantage de musique a été vendue sur Internet l'année passée, a annoncé samedi la Suisa, la coopérative des auteurs et éditeurs de musique. Les recettes du commerce en ligne ont augmenté de 18%, pour atteindre 4,6 millions de francs. Elles ne parviennent cependant pas à compenser les pertes liées à la chute des ventes de CDs.

La hausse des ventes en ligne s'explique par plusieurs facteurs. Le nombre des utilisateurs de streaming a explosé de 23% à 314'000 francs l'année passée, a expliqué à l'ats Giorgio Tebaldi, porte-parole de la Suisa. Il y a ensuite eu nettement plus de téléchargements légaux, passés en un an de 0,8 à 4,6 millions de francs.

Les contrats conclus en 2013 avec iTunes, YouTube et Sportify, offrant une licence internationale à ces fournisseurs en ligne, ont également contribué à ces résultats. La Suisa a finalement engrangé plus d'argent avec les droits d'auteurs lors des concerts (+ 11%, à 47,2 millions) et les droits de diffusion pour les radios et télévisions (+ 0,7% à 8,1 millions).

Pertes pas compensées

Ces gains "ne parviennent pas à compenser le recul des recettes liées à la production de supports sonores", comme les CDs, note la coopérative suisse dans son communiqué. En 2013, ces recettes ont chuté de 1,2 million à 8,1 millions de francs.

Les pertes ont cependant pu être arrêtées en ce qui concerne les tarifs sur les supports vierges, notamment grâce au nouveau prix appliqué aux tablettes. Celui des smartphones n'a lui pas encore pu être déterminé: une décision du Tribunal administratif fédéral est en effet toujours pendante.

En tout, les recettes liées aux droits d'auteur ont rapporté 135,7 millions à la Suisa, quatre de plus qu'en 2012.

La musique électro récompensée

Par ailleurs, le compositeur zurichois Gary Berger a été récompensé par la fondation Suisa pour son oeuvre, "caractérisée par l'ajout systématique de musique électronique live dans son processus de composition", écrit-elle. Il a reçu samedi un prix doté de 20'000 francs, lors de l'assemblée générale de la coopérative.

La Suisa est la coopérative des compositeurs, auteurs et éditeurs de musique en Suisse et au Liechtenstein. Elle compte quelque 32'000 membres. En tant qu’organisation à but non lucratif, la Suisa répartit les recettes des licences entre les différents auteurs et éditeurs de musique.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus