Camille Bloch voit ses parts de marché progresser en Suisse

Camille Bloch affiche aujourd'hui une part du marché suisse du chocolat supérieure à 5%, contre moins de 3% il y a dix ans. L'entreprise familiale de Courtelary (BE) réalise désormais un chiffre d'affaires annuel de plus de 60 millions de francs.

Le produit phare de la marque reste le Ragusa, a indiqué Daniel Bloch, président et directeur général de Camille Bloch, dans une interview parue dans l'hebdomadaire "Le Matin Dimanche". La célèbre barre chocolatée constitue 40% du chiffre d'affaires, précise celui qui représente la troisième génération à la tête de l'entreprise.

Aujourd'hui, Camille Bloch apparaît comme un "cas particulier au milieu de géants", constate Daniel Bloch, en référence à un marché suisse dominé par quelques grandes marques. "Je pense qu'il ne faut pas sous-estimer le fait que le chocolat est un produit traditionnel qui résiste aux modes", avance-t-il en guise d'explication.

Un monument anticyclique

"Nous bénéficions aussi de l'image de sympathie qui entoure les entreprises familiales", note Daniel Bloch. "Dans cet environnement, nous sommes capables d'innover, nous avons des marques fortes, nous travaillons avec une structure simple et souple. Ces facteurs expliquent en partie notre position d'aujourd'hui."

Ainsi, le Ragusa, un produit plus que septantenaire, bénéficie d'une innovation avec le lancement ces jours d'une déclination en chocolat blond. Le dernier élargissement de la gamme remonte à 2008 avec la version en chocolat noir. "Avec le blond, nous cherchons à féminiser et à rajeunir la marque", relève l'entrepreneur âgé de 50 ans.

Selon le patron de Camille Bloch, "Ragusa n'a jamais décliné, c'est un monument anticyclique". Malgré cette dimension, "il est important d'actualiser une marque, même si elle est aussi forte que Ragusa."

/ATS


Actualisé le