Chômage: hausse en Grèce, taux record au Portugal

Le taux de chômage a continué de monter en février, en Grèce, affectant 27% de la population active contre 21,9% un an auparavant et 26,7% en janvier 2013, a annoncé l'autorité des statistiques grecques jeudi. Au Portugal, il atteint le taux record de 17,7%.Le chômage affect plus des deux tiers des jeunes Grecs de 15-24 ans non scolarisés sont à la recherche d'un emploi (64,2%), contre 54,1% en février 2012 et plus du tiers des 25-34 ans (36,2%) au lieu de 29% il y a un an.En février, le nombre de personnes disposant d'un emploi en Grèce s'élevait à 3,568 millions et le nombre de personnes à la recherche d'une place de travail s'élevait à 1,32 million, selon Elstat.Par rapport à février 2013, 270'766 personnes supplémentaires ont perdu leur emploi (+7,1%) et 28'650 au regard de janvier 2013. Le taux de chômage de janvier 2013, annoncé initialement à 27,2%, soit le plus haut de l'Union européenne, a néanmoins été révisé à la baisse à 26,7%.Moins de fonctionnaires au PortugalEt alors que le Portugal, sous assistance financière, applique un strict programme d'austérité, exigé par ses créanciers, le nombre de sans-emploi est de 952'000. Cela représente une augmentation de 16,2% sur un an avec 132'900 chômeurs en plus, a indiqué jeudi l'Institut national des statistiques (Ine). Pour cette année, le gouvernement anticipe un taux de chômage de 18,2% qui devrait passer à 18,5% l'an prochain, tandis qu'il a présenté récemment un nouveau programme de mesures d'austérité qui prévoit notamment la suppression de 30'000 fonctionnaires sur un total de quelque 700'000.Le chômage dans la tranche d'âge allant de 45 à 64 ans a augmenté de 19,9% en glissement annuel et de 7,5% par rapport au trimestre dernier, selon l'Ine. Il a augmenté de 19,8% sur un an et de 4% sur un trimestre pour les jeunes de 25 à 34 ans. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus