Colgate-Palmolive va quitter Genève pour Bâle-Campagne et licencier

Colgate-Palmolive veut transférer son siège européen de Genève à Therwil, dans le canton de Bâle-Campagne. Une procédure de consultation a été lancée auprès du personnel du fabricant américain de produits d'hygiène et de cosmétiques.Les employés seront soit licenciés, soit transférés à Therwil (BL), a indiqué jeudi à l'ats Lyse Pachaud, du service juridique de Colgate-Palmolive à Genève. Le groupe américain emploie 65 personnes à Genève."Le 80% devrait être relocalisé et 20% quitter l'entreprise", a-t-elle ajouté. Tous n'accepteront pas d'être transférés dans le demi-canton de Bâle-Campagne. La procédure de consultation a été lancée à la mi-avril. Le siège européen de Colgate-Palmolive est à Genève depuis 2004.FusionLe groupe a affirmé dans un communiqué avoir "l'intention de fusionner son siège européen situé à Genève avec le siège de GABA International situé à Therwil, une succursale entièrement détenue par le groupe Colgate"."Sous réserve de la procédure de consultation, ceci impliquerait la fermeture du siège de Genève et le transfert de ses employés à Therwil", poursuit l'entreprise.Indemnités de départ"La société a provisionné les sommes appropriées pour dédommager les employés dont Colgate devra se séparer, incluant des indemnités de départ ainsi que des services de réinsertion professionnelle en ligne avec les valeurs de Colgate envers ses employés", indique encore le groupe.Cette fusion intervient neuf ans après l'acquisition de GABA par Colgate. "Elle a pour objectif de mettre à profit les synergies entre GABA et Colgate, en particulier dans les domaines de la recherche et du développement et du réseau professionnel en matière d'hygiène bucco-dentaire", a expliqué la société.Bénéfice en hausse en 2012Le 31 janvier, le fabricant américain de produits d'hygiène et de cosmétiques avait annoncé un bénéfice en hausse de 1,7% à 2,47 milliards de dollars pour l'exercice 2012. Le chiffre d'affaires a augmenté de 2% à 17,1 milliards de dollars (15,7 milliards de francs). /SERVICE


Actualisé le