Des citoyens veulent s'attaquer aux sanctions de "Via sicura"

Le durcissement amorcé avec le programme de sécurité routière "Via sicura" n'est pas au goût de tout le monde. Un comité apolitique composé d'une quinzaine de citoyens veut lancer une initiative visant à "supprimer des sanctions disproportionnées vis-à-vis d'autres délits", a indiqué mardi l'un d'eux sur les ondes des radios régionales romandes.

Le comité souhaite supprimer les peines de prison et empêcher les séquestres de véhicules. Le but est de responsabiliser à nouveau les automobilistes. Un texte d'initiative devrait être déposé auprès de la Chancellerie fédérale à la fin de l'année.

Par ailleurs, la lacune législative qui permettait de sanctionner policiers et urgentistes s'ils roulent trop vite sans gyrophare ni sirène sera corrigée. L'Office fédéral des routes soumettra un projet de révision partielle de la loi sur la circulation au Conseil fédéral début 2015.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes