Deux tiers des trains grandes lignes annulés en Allemagne

Plus de deux tiers des trains grandes lignes ont été annulés mercredi en Allemagne à cause d'une grève prévue à partir de 14h00, a annoncé la Deutsche Bahn (DB). Les conducteurs de trains réclament une augmentation des salaires de 5% et une réduction de deux heures de leur semaine de travail.

Selon une porte-parole de la compagnie ferroviaire allemande, seuls "30% des trains grandes lignes continueront à circuler, (...) 70% doivent être annulés". Cette perturbation du trafic est valable pour toute la durée de la grève, qui doit durer de 14h00 à 04h00 du matin jeudi, à l'appel du syndicat des conducteurs de locomotives (GDL).

"Il y aura sûrement des ralentissements demain (jeudi, ndlr) tôt le matin", au delà de la fin officielle de la grève, a prévenu la porte-parole.

Liaisons avec la Suisse touchées

Le trafic avec la Suisse est touché. Au total, 36 trains transfrontaliers ont été supprimés sur les lignes Zurich-Stuttgart, Zurich-Munich ainsi qu'entre Bâle et différentes villes allemandes, ont indiqué les CFF. Les liaisons biffées devaient être assurées par des trains de remplacement sur la partie suisse du trajet dans la mesure du possible, ajoute l'ex-régie fédérale.

Les trains régionaux sont également touchés, sans que la Deutsche Bahn communique de chiffres globaux. Le mouvement est diversement suivi dans chaque Land.

Incompréhension

La Deutsche Bahn a indiqué mardi soir "ne pas comprendre ce nouvel appel à la grève". L'entreprise publique allemande a jugé que "se mettre en grève maintenant est totalement incompréhensible et ne fait pas avancer les choses".

Les conducteurs de Deutsche Bahn avaient déjà mené un mouvement similaire la semaine dernière, dans la nuit du 7 au 8 octobre, après deux mouvements de grève d'avertissement de trois heures début septembre, perturbant le trafic de marchandises et de voyageurs.

En 2012, de précédentes négociations entre GDL et l'entreprise publique Deutsche Bahn avaient abouti à un accord prévoyant une augmentation des salaires de 6,2% sur deux ans.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus