DirecTV se vend à AT&T pour 48,5 milliards de dollars

DirecTV, premier opérateur des Etats-Unis dans la télévision par satellite, a annoncé qu'il acceptait l'offre de rachat d'un montant de 48,5 milliards de dollars (43,7 milliards de francs) faite par le géant américain des télécoms AT&T. Il scelle ainsi une 2e fusion majeure dans le paysage télévisuel américain cette année.

Le montant global de la transaction s'établit à 67,1 milliards de dollars en tenant compte de la dette nette de DirecTV dont les actions sont acquises au prix de 95 dollars l'unité. Chaque action de DirecTV est estimée à 28,5 dollars en liquidités et à 66,5 dollars en action de AT&T.

AT&T a planché ces dernières années sur une série d'acquisitions, sans succès. En 2011, son offre sur T-Mobile USA n'a pas abouti et la presse a ensuite évoqué un possible raid sur Vodafone, devenu moins envisageable toutefois depuis que Comcast a bouleversé le paysage télévisuel avec son OPA de 45 milliards de dollars sur Time Warner Cable (TWC).

L'opération est une réponse à un autre mariage annoncé il y a trois mois et qui va rebattre les cartes sur le marché américain de la télévision payante: le premier câblo-opérateur du pays, Comcast, prévoit d'acquérir le numéro deux TWC pour 45,2 milliards de dollars (66,9 milliards avec la reprise de dette).

AT&T est déjà, avec Verizon, l'un des deux poids lourds de la téléphonie mobile et fixe aux Etats-Unis. Le rapprochement avec DirecTV lui donne une dimension vraiment nationale: il deviendrait numéro deux de la télévision payante aux Etats-Unis avec environ 26 millions de clients et un quart du marché, contre quelque 30 millions pour le nouvel ensemble Comcast-TWC.

/ATS


Actualisé le