Données informatiques de fedpol subtilisées au Danemark

Des données informatiques de l'Office fédéral de la police (fedpol) ont été volées à la police danoise en 2012. Ce piratage touche les autres pays membres de l'espace Schengen. La Commission européenne en a informé la Suisse en mars. Le sort de ces fichiers sensibles n'est pas connu.

L'enquête danoise est toujours en cours. Une séance d'information organisée par la Commission européenne et les instances danoises a eu lieu en juillet à Bruxelles, a précisé lundi à l'ats Alexander Rechtsteiner, porte-parole de fedpol, revenant sur une information publiée par la RTS sur son site Internet.

Cette réunion n'a toutefois pas apporté de nouvelles informations. Fedpol ne sait donc toujours pas si les fichiers dérobés ont été copiés et mis en circulation. L'office fédéral n'était pas en mesure lundi soir de livrer des précisions quant à leur contenu.

L'UE a mandaté un groupe d'experts en informatique. Celui-ci doit définir les mesures adéquates pour se prémunir contre ce type de vol à l'avenir. Le résultat sera présenté en début d'année prochaine, poursuit M. Rechsteiner.

L'office fédéral rappelle que tout échange d'informations est protégé et crypté. Les collaborateurs ayant un accès à des informations confidentielles sont soumis à des contrôles périodiques. Le réseau et le système d'information Schengen sont sécurisés. Ils ne sont accessibles que pour un nombre de personnes restreint, lesquelles sont contrôlées en permanence.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus