Economiesuisse n'est plus crédible estime Nick Hayek

Le patron de Swatch Group, Nick Hayek, continue de défendre avec verve le label "swiss made". Il critique avec virulence l'attitude de l'association patronale economiesuisse dans ce dossier."Swissness" oblige, le géant horloger biennois a publié mercredi, entre autres langues, son rapport annuel en suisse-allemand plutôt qu'en allemand standard - et ce, en différents dialectes au fil des pages, de l'appenzellois au valaisan. /SERVICE


Actualisé le