Ethos épingle les salaires des dirigeants d'UBS et de Credit Suisse

Après Actares, Ethos recommande aux actionnaires de Credit Suisse et d'UBS de rejeter le rapport sur les rémunérations lors des assemblées générales qui se tiendront respectivement vendredi prochain et le 2 mai. La fondation genevoise juge largement trop élevés les salaires des dirigeants des deux grandes banques.Dans un communiqué publié vendredi, la Fondation Ethos observe toutefois que les deux grandes banques ont réalisé des progrès au niveau de la structure des rémunérations versées à leurs dirigeants. Et celle-ci de mentionner les limites définies par le numéro deux bancaire helvétique pour la part variable du salaire. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes