GE: l'initiative pour une grande traversée du lac fait le plein

A Genève, l'initiative pour la réalisation d'une grande traversée du lac, lancée par le Parti libéral-radical (PLR) et le Parti démocrate-chrétien (PDC), a récolté 11'701 signatures, qui ont été déposées lundi auprès du Service des votations et des élections. Les Genevois pourraient se prononcer d'ici à une année sur la question, après vérification de la validité de 9726 paraphes.

Il s'agit de terminer le bouclement autoroutier de Genève, a rappelé le président du PLR Alain-Dominique Mauris. Ce projet est différent de celui de petite traversée de la rade, qui a été sèchement refusé par les Genevois en votation en septembre dernier. Les accroches de l'ouvrage se situeraient plus en amont.

Horizon 2030

Selon les initiants, la traversée du lac permettrait de sortir le trafic de transit du centre-ville. La construction de cette infrastructure est envisagée pour l'horizon 2030. Son coût est estimé entre 2,7 et 3,3 milliards de francs. L'initiative porte sur le principe d'une telle réalisation et non sur son financement, ni sur la forme que doit prendre cet ouvrage.

Un vote favorable des Genevois à la traversée du lac permettrait d'adresser un signal clair à Berne, ont relevé les initiants. La Confédération se montre en effet actuellement réticente à participer au financement d'un tel projet, qu'elle ne considère pas prioritaire pour le moment.

Un intense travail de lobbying devra être fait par les parlementaires genevois pour convaincre les autorités fédérales d'inscrire la traversée du lac dans les routes nationales financées par la Confédération, ont admis les initiants. En cas de refus de Berne, la solution d'un partenariat public-privé serait envisagée pour achever le bouclement autoroutier de Genève.

Développement de la rive gauche

La Confédération serait notamment intéressée au projet, à condition que le canton de Genève s'engage à développer sa rive gauche. Le développement de la rive gauche doit aller de pair avec la construction de la traversée du lac, a estimé le député PLR Daniel Zaugg.

L'initiative pour la grande traversée a reçu d'ores et déjà le soutien du parti Vert'libéral, du parti Pirate, de la Fédération des Entreprises romandes de Genève, du Touring Club Suisse (TCS) et de l'Automobile Club Suisse (ACS). Le PLR et le PDC espèrent rallier d'autres formations politiques à cette cause.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes