Grève chez Merck Serono et soutien des autorités politiques

Le conflit de Merck Serono a connu un tournant mardi à Genève, avec le soutien clairement exprimé par les autorités politiques fédérales et cantonales. La grève d'un jour décidée la veille par le personnel a été largement suivie et les bâtiments sont restés pratiquement vides.La "task force" constituée avec les autorités à la suite de la fermeture du site genevois du groupe pharmaceutique allemand a tenu sa première séance. "La réunion de travail s'est tenue dans une atmosphère extrêmement constructive et unanimement soucieuse de la réussite de ces travaux", a affirmé le Conseil d'Etat genevois. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus