Grève des cheminots français: sept TGV sur dix vers la Suisse

Une grève des cheminots français contre un projet de réforme ferroviaire entraînait des perturbations jeudi matin, avec en moyenne sept trains sur dix fonctionnant sur les grandes lignes. Lancée mercredi soir, elle doit durer jusqu'à vendredi 08h00. Certaines liaisons avec la Suisse tombent.

Le trafic des TGV internationaux ne devrait pas être fortement affecté, selon la direction de la SNCF, la compagnie nationale des transports ferroviaires. Le trafic sera habituel sur les Eurostar et Thalys, reliant Paris à Londres, Bruxelles et l'Allemagne.

Sept TGV sur dix devraient rouler vers l'Italie, de même pour les Lyria vers la Suisse. La majeure partie du trafic vers la France est maintenue, assurait mercredi Frédéric Revaz, porte-parole des CFF.

Les trains régionaux, notamment dans l'agglomération parisienne, étaient plus perturbés. Seul un train sur quatre devait être assuré entre Paris et l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle.

"Sur le dos des cheminots"

Les salariés de la SNCF s'élèvent contre un projet de réforme ferroviaire qui doit être débattu au Parlement au printemps. Cette réforme vise à stabiliser la dette du système ferroviaire, actuellement de 40 milliards d'euros, en supprimant des redondances d'activités, et à préparer le secteur à l'ouverture à la concurrence du transport de voyageurs.

Le gouvernement entend unifier au sein d'un même pôle public la SNCF et le gestionnaire des infrastructures Réseau Ferré de France (RFF). Mais la configuration prévue - deux établissements chapeautés par un troisième - fait redouter aux syndicats un "éclatement" du système ferroviaire et une réforme "sur le dos des cheminots".

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus