Grève des pilotes chez Lufthansa: moitié des long-courriers annulés

Les pilotes de Lufthansa ont entamé aux premières heures de jeudi leur deuxième grève de la semaine. La moitié des vols long-courriers prévus par la compagnie allemande sont restés cloués au sol. Les vols touchés étaient essentiellement à destination ou en provenance des Etats-Unis et de l'Asie.

Cette grève, qui intervient dans le cadre d'un conflit sur les départs à la retraite, a débuté à 03h00 et doit prendre fin à minuit. Elle a contraint la compagnie à annuler 37 vols long-courriers et six vols cargo. Les vols intérieurs et avec le reste de l'Europe, de même que les vols de Germanwings, Austrian Airlines et SWISS, filiales de Lufthansa, ne sont pas touchés.

Le syndicat Vereinigung Cockpit (VC), qui représente 5400 pilotes de la Lufthansa, se bat pour le maintien d'un dispositif permettant aux pilotes de partir à la retraite à 55 ans tout en continuant de toucher jusqu'à 60% de leur salaire, avant le versement d'une pension complète à partir de 65 ans.

Concurrence avec le "low cost"

Le syndicat se heurte à l'inflexibilité de la direction de la compagnie, qui dit vouloir réduire ses coûts pour rivaliser avec les compagnies à bas coût comme Ryanair et EasyJet, mais aussi avec ses rivales du Golfe.

Pour tenter de sortir du conflit, la direction de Lufthansa a proposé mercredi au syndicat de pilotes d'avoir recours à un arbitrage. Mais un porte-parole de Cockpit avait indiqué que cela ne remettait pas en cause la grève de ce jeudi. "Nous annoncerons d'éventuelles grèves toujours un jour en avance et pour l'heure n'en excluons pas de nouvelles", avait-il alors ajouté.

Il s'agit du dixième mouvement de grève des pilotes de Lufthansa depuis le début de l'année. Le précédent, qui s'est achevé mardi soir, a entraîné l'annulation d'à peu près la moitié des vols long-courriers et affecté au total quelque 150'000 passagers.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes