Ikea aurait utilisé des prisonniers politiques en ex-RDA

Le géant suédois du meuble Ikea aurait utilisé des prisonniers politiques en Allemagne de l'Est comme travailleurs forcés dans les années 1970 et 1980. C'est ce qu'affirme une enquête qui sera diffusée cette semaine à la télévision publique suédoise.Un reporter de l'émission "Uppdrag Granskning" a trouvé des documents étayant cette accusation dans les archives de la police secrète de la RDA, la Stasi, selon une bande-annonce postée sur le site internet de la télévision publique sudédoise SVT. Aucun autre détail n'est disponible sur cette affaire. Le programme sera diffusé mercredi. /SERVICE


Actualisé le