L'UBS fait le ménage après la fraude de son trader londonien

L'UBS fait le ménage après la fraude à 2,3 milliards de dollars commise par un de ses traders londoniens. Les co-directeurs du secteur Global Equities (marché des actions) de sa banque d'investissement ont ainsi dû démissionner, a-t-elle annoncé mercredi soir."Carsten Kengeter, CEO d'UBS Investment Bank, a aujourd'hui accepté la démission de Francois Gouws et de Yassine Bouhara, co-heads de Global Equities, suite à la récente affaire concernant les opérations de négoce non autorisées", écrit la banque dans un communiqué. "Leur démission intervient en raison de la responsabilité globale qu'ils assument pour la gestion effective de l'unité Equities", explique-t-elle. /SERVICE


Actualisé le