L'USP donne sont feu vert à l'accord de libre-échange Suisse-Chine

L'Union suisse des paysans (USP) est satisfaite de l'accord de libre-échange signé entre la Confédération et la Chine. Ses principales exigences ont été prises en considération et l'agriculture suisse n'a pas à redouter de répercussions négatives, se réjouit-elle dans un communiqué jeudi.

"La Suisse peut conclure un accord de libre-échange avec une grande puissance économique sans devoir sacrifier son agriculture", indique l'USP. Elle a passé le texte au crible avant qu'il ne soit soumis au Parlement. Elle lui recommande d'accepter l'accord.

L'organisation demande cependant au Conseil fédéral de veiller à contrôler "rigoureusement les importations", de formuler un "Swissness crédible" et de promouvoir les exportations de produits suisses.

L'accord de libre-échange entre la Suisse et la Chine a été signé début juillet à Pékin par Johann Schneider-Ammann et son homologue chinois Gao Hucheng. Il prévoit que les principaux produits agricoles suisses seront exemptés de droits de douane ou bénéficieront de conditions privilégiées à l'importation en Chine. La Suisse accordera des conditions privilégiées à certains produits agricoles chinois.

/SERVICE


Actualisé le