L'horlogerie en quête de 3200 employés d'ici à 2016

L'horlogerie suisse constitue toujours un vivier pour l'emploi. La branche, qui reste en verve pour l'instant en dépit des incertitudes conjoncturelles de l'économie internationale, compte augmenter ses effectifs de 15% d'ici à 2016.Le secteur devra former ou recruter pas moins de 3200 collaborateurs au cours des prochaines années, selon une enquête réalisée par la Convention patronale de l'industrie horlogère suisse (CP) et présentée mercredi à Neuchâtel. Ces chiffres tiennent compte des départs programmés - retraite, mobilité interne - et des besoins supplémentaires. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes