La Banque cantonale de Zurich présente un risque systémique

La Banque nationale suisse (BNS) considère la Banque cantonale de Zurich (BCZ) comme un établissement présentant un risque systémique. Jusqu'ici, seuls UBS et Credit Suisse faisaient partie de cette catégorie d'instituts pouvant mettre en péril le système financier helvétique.

La BNS a promulgué la décision après avoir consulté la direction de la première banque cantonale (et 4e établissement de Suisse) ainsi que l'Autorité de surveillance des marchés financiers (FINMA), a-t-elle indiqué. La BCZ n'a pas souhaité commenter la mesure, se référant à une conférence de presse prévue l'après-midi à Zurich.

Les banques présentant un risque systémique sont soumises à certaines exigences supplémentaires en matière de fonds propres (un taux entre 14 et 19%), de liquidités ou de structure organisationnelle. Des allègements sont toutefois prévus.

La BCZ a demandé en début d'année que le canton lui attribue plus de moyens suite au renforcement des prescriptions de la FINMA. Le grand conseil doit encore voter l'octroi d'un montant de 2 milliards de francs aux réserves de la banque, laquelle bénéficie de la garantie d'Etat et est détenue à 100% par le canton.

Enquête aux Etats-Unis

En 2011, la FINMA avait relevé le taux minimal de fonds propres pour la BCZ de 9,6 à 14,6%. A fin juin 2013, l'établissement affichait une quote-part de 14,9% mais souhaitait tout de même disposer de fonds supplémentaire du canton afin d'améliorer encore sa situation.

Pour ce faire, la loi cantonale sur les banques doit faire l'objet d'une révision. Le capital de dotation de la BCZ, soit la part du canton de Zurich aux fonds propres de l'établissement, passerait de 2,5 à 4,5 milliards de francs.

Comme une importante part de son bilan de 150 milliards de francs est constituée de crédit, la BCZ doit disposer d'une solide dotation en capital.

Pour rappel, la Banque cantonale de Zurich figure parmi les banques suisses faisant l'objet d'une enquête pénale dans le cadre du conflit fiscal avec les Etats-Unis.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes