La Bourse suisse termine en baisse de 0,19%

La Bourse suisse a clôturé en léger repli mardi. L'indice vedette SMI a cédé 0,19% à 8014,47 points. L'indice élargi SPI a perdu 0,17% à 7615,03 points et le SLI 0,13% à 1234,29 points.

Après avoir entamé la séance en léger recul, le SMI est passé sous les 8000 points avant de remonter en dessus en seconde moitié de journée et de défendre ce niveau en clôture.

Le négoce a été placé entièrement sous le signe de la Fed, dont le comité de politique monétaire FOMC devait tenir une séance de deux jours et en donner les résultats mercredi soir. Sur la retenue, les investisseurs n'ont pas sourcillé à la progression surprise de l'indice ZEW des attentes conjoncturelles en Allemagne.

Ce dernier a atteint en septembre son plus haut niveau depuis avril 2010. Une évolution qui contraste avec des données conjoncturelles plutôt atones, a relevé un courtier. Aux Etats-Unis, l'inflation en août s'est révélée plus faible que prévu.

Toutes ces informations positives ont, du reste, été négligées dans l'attente des déclarations de la Fed. Les marchés escomptent l'annonce d'une réduction de 10 milliards de dollars des rachats mensuels d'emprunts.

La lanterne rouge des blue chips revient à Lonza (-3,6%), sans information spécifique, mais après de forts gains la veille. D'autres cycliques comme Geberit (-1,4%) et Clariant (-0,7%) ont subi des prises de bénéfices. A la veille d'une journée des investisseurs, Sonova a perdu 1,1%.

Swatch Group en nette hausse

Richemont a fini en recul de 1,0%. La veille, l'action avait gagné du terrain, bien que traitée hors dividende de 1,00 francs. Elle a reperdu ses gains mardi. Swatch Group a, en revanche, gagné 1,7%, profitant de deux analyses favorables pour l'industrie du luxe à laquelle on promet un avenir doré. Ces deux prochaines années, on peut s'attendre à une profitabilité à nouveau plus élevée, selon les experts.

Les autres gagnants parmi les valeurs sensibles à la conjoncture sont Sika (+0,5%) et Holcim (+0,7%).

Avec un recul de 0,4%, Novartis a pesé sur le SMI. Lundi, Barclays a réduit sa recommandation. Mardi, les analystes d'Exane ont réduit à "neutral" de "overweight" leur recommandation pour le secteur pharmaceutique européen, tout en précisant que Novartis reste un des favoris. Par ailleurs, le groupe bâlois a lancé une enquête interne sur des accusations de corruption en Chine par sa filiale Alcon. Roche a cédé un petit 0,1% et Nestlé 0,2%.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes