La COMCO soupçonne La Poste de violer la loi sur les cartels

La Poste aurait une position dominante sur le marché de l'expédition de courriers adressés par les clients commerciaux et elle en abuserait. La Commission de la concurrence (COMCO) a ouvert une enquête pour examiner les systèmes de prix appliqués à ces clients.

L'enquête préalable a permis de conclure à l'existence d'indices de violation de la loi sur les cartels dans le domaine de l'expédition de courriers, écrit jeudi la COMCO dans un communiqué. La Poste accorde des conditions spéciales, fixées par un système de prix, aux entreprises avec lesquelles elle réalise un chiffre d’affaires annuel dépassant les 100'000 francs, poursuit-elle.

L'enquête devra établir si le géant jaune entrave l'exercice de ses concurrents en rendant difficile voire impossible l'accès des clients commerciaux à leurs services. Elle tentera aussi d'élucider si l'entreprise discrimine ou désavantage d'une autre manière certains de ses clients, ajoute l'autorité de milice.

La Poste détient toujours le monopole pour la plupart des courriers adressés d’un poids inférieur à 50 grammes. Une position très forte lui revient également pour des raisons historiques. La concurrence est encore en cours de développement et n’est pour l’heure active que dans certains secteurs du marché postal, relève la COMCO dont l'enquête doit confirmer ou non ses premières conclusions.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes