La France plaide pour un "ministre des Finances" de la zone euro

Le ministre français de l'Economie, Pierre Moscovici, a plaidé dimanche pour la création d'un "ministre des Finances de la zone euro". Celui-ci présiderait l'Eurogroupe et serait également commissaire européen aux Affaires économiques.

"Il faut qu'elle (la zone euro) soit beaucoup plus visible, qu'on ne voie pas 17 ministres qui se réunissent la nuit", a expliqué M. Moscovici qui intervenait aux Rencontres économiques françaises d'Aix-en-Provence (sud-est).

Rappelant que la Commission européenne serait renouvelée en 2014, dans la foulée des élections au Parlement européen, il a estimé qu'il fallait "profiter" de ces échéances pour faire cette réforme de gouvernance.

"La question qui se pose est de savoir si ce ministre doit être uniquement le président de l'Eurogroupe ou s'il doit être aussi le commissaire chargé des affaires économiques", a poursuivi le ministre, disant sa préférence pour la deuxième proposition. "Je pense que ça crée une synergie forte", a-t-il commenté.

M. Moscovici a en outre répété qu'il souhaitait que la zone euro bénéficie d'un budget propre, "pour elle-même, en partie contracyclique, par exemple pour assurer un seuil minimal d'assurance-chômage". Il a également à nouveau plaidé pour la création d'"une commission, une chambre, un comité" de la zone euro au sein du Parlement européen, "qui puisse légiférer sur les affaires d'intérêt commun à la zone euro".

/SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus