La banque Julius Baer voit sa rentabilité diminuer en 2013

Julius Baer a vu sa rentabilité reculer l'an dernier. Le groupe bancaire zurichois a dégagé un bénéfice net (IFRS) de 188 millions de francs, en repli de 30% au regard de 2012.

Les résultats opérationnels ont plus que compensé les coûts élevés d'intégration des activités de gestion de fortune hors Etats-Unis et Japon de Merrill Lynch, l'amortissement en cours des actifs incorporels en lien avec cette acquisition et une provision liée avec l'entrée en vigueur de l'accord sur l'imposition à la source entre la Suisse et la Grande-Bretagne, se félicite l'institut lundi.

Sans tenir compte de ces éléments, le résultat net ajusté, qui illustre la performance opérationnelle sous-jacente, a crû de 19%, à 480 millions de francs. Côté revenus, le produit d'exploitation a progressé de 26% à 2,195 milliard.

Les actifs sous gestion se sont étoffés de 34% à 254 milliards de francs. Un montant qui comprend 53 milliards en provenance des unités acquises de Merrill Lynch.

L'établissement a engrangé un afflux net d'argent frais de 7,6 milliards de francs. Les actifs de la clientèle ont ainsi augmenté de 26% pour s'établir à 348 milliards.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes