La méfiance des Suisses s'est renforcée, selon un sondage

La méfiance des Suisses à l'égard de l'énergie nucléaire s'est quelque peu renforcée en cinq ans. Ainsi 57% des personnes interrogées en juin se prononcent partiellement ou totalement contre l'énergie nucléaire. C'est cinq points de plus qu'il y a cinq ans. Elles sont au contraire 41% à y être favorables (40% en 2008).

La quasi-totalité des 1015 personnes interrogées sur mandat de l'Office fédéral de l'énergie (OFEN) estime qu'une solution concrète pour la gestion des déchets radioactifs doit être trouvée maintenant. Pour 95% d'entre elles (97% en 2008), on ne peut pas déléguer ce problème aux générations futures.

Mais 82% des sondées (77% en 2008) pensent qu'il n'existe pas de solution sûre pour la gestion des déchets. Les dépôts de déchets en couches géologiques profondes apparaît pour la moitié des sondés (46% en 2008) comme la méthode la mieux adaptée pour un stockage à long terme. Mais 39% s'opposent à ce type de dépôts (34% en 2008).

Au cas où un tel dépôt serait construit à proximité de leur domicile, 51% des personnes interrogées (60% en 2008) exigeraient d'être informées personnellement et intégrées au processus de décision. Un quart (18% en 2008) aimerait laisser les autorités compétentes prendre seules les décisions, écrit l'OFEN mercredi dans un communiqué.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes