Le CSEM développe les premiers panneaux solaires blancs

Les tout premiers panneaux solaires blancs au monde ont été dévoilés mardi à Neuchâtel par le CSEM, le Centre suisse d'électronique et de microtechnique. Pour ses concepteurs, cette innovation constitue une révolution pour l'intégration architecturale des modules solaires.

"Les modules solaires blancs deviennent un élément de construction qui produit de l'électricité", a relevé devant des représentants des milieux de la recherche ainsi que du monde politique et industriel Laure-Emmanuelle Perret-Aebi, chef de secteur au CSEM. Un immeuble se dote ainsi, selon ses propres termes, d'un "élément actif".

A l'avenir, les éléments photovoltaïques pourront être totalement intégrés aux bâtiments et constituer une source d'énergie discrète et efficace. Cette technologie qui valorise le blanc se révèle attrayante pour le secteur de la construction grâce à son esthétisme, a expliqué cette chercheuse.

Réflexion architecturale

L'institut de recherche et de développement estime avoir créé un produit photovoltaïque conçu spécialement pour l'intégration architecturale. Actuellement, la plupart des modules solaires qui sont construits pour maximiser l'absorption des rayons du soleil présentent un aspect bleu-noir.

Les composants des panneaux solaires, comme les cellules et les connecteurs intérieurs, demeurent aussi bien visibles. Cette situation renforce l'allure peu esthétique des modules et rend leur utilisation plus ardue pour les architectes confrontés à des oppositions en faveur du patrimoine.

L'innovation mise au point par les chercheurs permet la réalisation de modules solaires blancs, uniformes, sans cellules ni connecteurs apparents. Malgré la forte demande des milieux de la construction, personne n'avait été en mesure de réaliser un module parfaitement blanc. L'équipe du CSEM aura, elle, mis deux ans pour achever ce projet.

Film à appliquer

Le principe repose sur deux éléments: une cellule solaire sensible à la lumière infrarouge qu'elle va convertir en électricité et un film nanotechnologique qui a la propriété de laisser passer la lumière infrarouge. Il est possible de fabriquer des modules de couleur blanche à partir de modules solaires standards.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes