Le WEF lance une initiative sur la gouvernance d'Internet

Le Forum économique mondial (WEF) a lancé à Genève une initiative sur la gouvernance d'Internet. Il s'agit de renforcer la coopération mondiale dans le sillage du sommet NETmundial de Sao Paulo au Brésil, en avril.

"Nous ne voulons pas remplacer les organisations existantes, mais servir de catalyseur", a déclaré le président du WEF Klaus Schwab en lançant cette nouvelle initiative au siège de l'organisation, à Cologny (GE).

"Nous sommes ici pour éviter qu'Internet soit fragmenté et afin qu'il reste ouvert et transparent", a-t-il affirmé. Il a indiqué que des solutions possibles seront débattues au Forum de Davos en janvier 2015.

Le WEF va lancer des dialogues régionaux d'ici la fin de l'année. Au cours des six prochains mois, une série de consultations sont prévues avec les acteurs principaux du Net pour discuter de propositions concrètes.

Plus vite que les législations

Les personnalités réunies par le WEF ont toutes souligné le besoin d'identifier des solutions aux problèmes de vie privée, de criminalité, d'accès, de surveillance posés par le Web. Ils ont en même temps exclu la création d'une nouvelle organisation centralisée pour s'occuper de la gouvernance d'Internet.

Le président estonien a souhaité aller au-delà du document adopté au NETmundial au Brésil pour mettre en oeuvre ses recommandations. "C'est un premier pas, le début d'un long processus", a-t-il affirmé, en faisant remarquer que "la technologie évolue plus rapidement que les législations".

Pour le ministre brésilien des technologies de l'information Virgilio Almeida, "il faut réfléchir à de nouveaux mécanismes basés sur l'ouverture, la transparence et une large participation de tous les acteurs".

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus