Le chômage en tête des préoccupations des Suisses

Le chômage reste en tête des préoccupations des Suisses même si l'urgence du problème a "considérablement" diminué, selon le baromètre 2013 du Credit Suisse. Plus de 75% des Helvètes se disent optimistes quant à l'évolution économique du pays.

Le chômage reste la préoccupation majeure de 44% des personnes interrogées en 2013 contre 49% l'année précédente et 52% en 2011. C'est la onzième fois consécutive que le chômage occupe la première place du classement.

Comme en 2012, l'immigration et la libre circulation des personnes arrivent à la deuxième place des préoccupations majeures avec 37%. Selon le sondage, 28% des personnes interrogées sont préoccupées par les demandeurs d'asile, contre 32% en 2012.

AVS et sécurité

La troisième préoccupation majeure des Suisses est l'AVS et les craintes liées à la pérennité de la prévoyance vieillesse. Ce point est cité par 29% des personnes interrogées contre 36% en 2012.

Les questions de sécurité restent "cruciales" pour les Suisses, selon le sondage. La sécurité personnelle face à la criminalité et à la violence (24% contre 21% en 2012) et la garantie de la protection sociale (21% contre 19%) ont gagné en importance.

Le baromètre des préoccupations est réalisé depuis 37 ans par Credit Suisse. Mandaté par la banque, l'institut de recherche gfs.bern a interrogé, entre le 30 juillet et le 25 août, plus de 1000 personnes de toute la Suisse et disposant du droit de vote. Les participants pouvaient choisir leurs cinq préoccupations majeures sur une liste de 34.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus