Le groupe Novartis supprime près de 2000 emplois aux Etats-Unis

Confronté à l'expiration du brevet protégeant le médicament contre l'hypertension Diovan aux Etats-Unis, Novartis étend ses mesures de restructuration. Le groupe pharmaceutique bâlois supprime 1960 emplois aux Etats-Unis, après avoir annoncé en octobre vouloir biffer 2000 postes dans le monde.La mesure concerne pour l'essentiel les représentants commerciaux, avec la suppression à compter du 2e trimestre de cette année de 1630 emplois dans ce secteur, a précisé vendredi Novartis. Le laboratoire établi à Bâle va également biffer 330 postes dans le cadre du réalignement des fonctions administratives à son siège américain. /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus